Tu vas m’engueuler, parce que c’est vrai, je dois l’avouer, depuis un mois, j’ai un peu pris des vacances … Je t’ai abandonné lâchement, et à la fois, ça fait du bien à ta ligne. Comme ça on est quitte ! Mais t’inquiète pas, j’ai quand même bien avancé et je peux te dire que dans les prochaines semaines, tu vas être bien gâté ! 

On va se faire une petite omelette rapido ! Non pas que j’ai la prétention de t’apprendre à faire une omelette (quoique …) mais je vais te dire, comment moi je la fais ! Après, tu la manges cuite comme tu veux, ça ne me touchera même pas … Donc là on va se faire une petite omelette garnie à la farce de veau et de champignons, tu m’en diras des nouvelles ! 

Moi, perso, je me fais une omelette quand je ne sais vraiment pas quoi manger et que j’ai rien sous la main ! Et c’est dommage ! Là il y a très peu d’ingrédients. T’as donc aucune excuse pour pas essayer un jour … Tu as juste à acheter un peu de farce de chez ton boucher préféré. Mon volailler (ouais c’est le mien je l’ai adopté, tu sais, celui qui fait des foies gras avec moi sur youtube) il a une farce à base de volaille et de champignons qui défonce. J’ai craqué … Si tu veux goûter la même et que tu es à Tours, tu vas donc à la basse cour aux Halles 😉

Les ingrédients par personne :

  • 3 oeufs
  • de la farce veau champignons
  • du persil
  • sel – poivre
  • du beurre !

Les étapes :

On commence par casser les oeufs. Je ne devrais même pas te préciser ça … Mais je le fais quand même. Tu vas les battre à la fourchette. Pas au fouet. Faut pas mettre trop d’air dedans. On est pas chez la mère Poulard. Et pendant que tu prépares la recette, toutes les 2 minutes, tu vas mettre quelques coups de fourchette. Ça permet de l’assouplir sans la brusquer (on est pas des bêtes). Tu haches quelques feuilles de persil, un peu de sel et de poivre (enfin vas y quand même parce qu’une fois que c’est cuit ça sert plus à rien d’assaisonner …) et voilà.

Tu prends ensuite une poêle pour faire cuire ta farce. (qu’est ce qu’on se poêle !). Tu fais bien chauffer avec un peu d’huile dedans et tu fais revenir ça. Si t’as le meilleur boucher du monde, t’as rien besoin d’assaisonner. Fais la bien cuire on la mettra comme ça dans l’omelette !

ça c’est pas cuit

ça c’est cuit !

Ensuite, tu me débarrasses ça où tu veux. Le temps de faire le reste.

Tu prends donc ton omelette que tu as battue 5-6 fois entre temps, et paf, dans une poêle bien chaude avec un fond d’huile aussi !

Je te conseille une bonne poêle en fer c’est le top ! J’ai quelques poêles Mineral B de chez De Buyer à la maison, et c’est le top du top pour faire ça !

Si tu veux ton omelette baveuse, t’y touches pas. Si tu la veux un peu plus cuite, mélange là au fur et à mesure. Il ne faut pas la faire cuire trop sinon ça accroche en dessous et c’est pas top…

Tu commences à rabattre les bords légèrement et tu mets ta farce dans la partie la plus loin du manche.

Maintenant je vais te filer le coup de main comme au resto. Mais ça va vite alors y a pas de photos. J’espère que tu sais lire. Tu vas rabattre ton omelette dans la partie opposée au manche en la pliant en deux. Quand tu tiens le manche, la partie pliée est donc perpendiculaire au manche. (on revient un peu sur le vocabulaire du CM2…)

A ce moment là, on met une noix de beurre salé dans la partie vide et on penche l’omelette. On laisse donc la poêle en contact avec le feu, et on relève le manche. Le beurre va glisser sous l’omelette et la faire croustiller un peu. Il faut aller très vite. C’est toujours en train de cuire ! Ensuite tu tapotes avec le poing sur le manche et l’omelette va se refermer toute seule grâce aux bords de la poêle . Par exemple si tu prends une poêle à crêpes ça marche pas. Ça se pète la gueule …

Et là tu la glisses dans l’assiette. Pour le vrai coup de main, le mieux c’est de retourner l’omelette en la servant. Pour ça, quand tu tiens la poêle dans ta main, il faut tenir le manche par le dessous. Comme ça tu peux la retourner sans te luxer le coude. C’est plus sympa.

Et voilà, dans l’assiette ! (où à côté si t’es un manche…). Tu vois que c’était pas long !  Et c’est super simple. Et comme on arrête pas de parler de poêles depuis tout à l’heure, je te fais un cadeau ! Bon ap !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de