Aaaah Lyon ! Ses bouchons ! Et puis ceux du périph’ aussi … Depuis le temps que je voulais faire un road trip gastronomique, je suis venu enfin poser mes valises quelques jours cet été. Sorte de route du Rhum mais au premier degré. Et puis il fallait tester la rue Mercière, fameuse artère gastronomique de la presqu’île, dans le 2ème arrondissement. Forcément, comme dans toutes les grandes villes, les rues qui regroupent les restos peuvent produire du tout bon ou du tout mauvais, sorte d’attrape-touriste si facile quand on est capitale de la gastronomie. Et bien que nenni. Les 3 restaurants du secteur que j’ai fait ont tous les 3 tapé dans le mille. Sorte d’appendice nasal surdéveloppé. Et autant dire que quand j’arrive dans un endroit avec autant de restos, je me sens comme la reine d’Angleterre au salon du chapeau.

Depuis quelques mois je suis sur Instagram Marie-Victorine Manoa, nouvelle jeune cheffe du restaurant familial Le Mercière, autant accessible et généreuse qu’overbookée, sortie de l’Institut Bocuse, et au CV déjà bien rempli (cette phrase est super longue). Ses quelques photos et vidéos que j’ai vu passer m’ont marqué par le mélange entre la cuisine traditionnelle et la cuisine moderne. Et je ne me suis pas trop trompé !

Accueilli à l’apéro à coup de beurre Bordier (chez moi c’est niveau 10 sur l’échelle de la corruption ^^), la carte regroupe autant des spécialités lyonnaises que des plats plus travaillés.

Je me suis laissé tenter 2 fois par la deuxième page et sans regret, à tester le bar Ikejime au kiwi avec un petit Saké, ou le porc braisé aux coques et à la purée maison. La cave n’est pas en reste, avec de très belles références, et j’ai forcément craqué sur un des mes vignerons préférés du coin, Stéphanie Ogier, mon Panoramix à moi du Côte-Rôtie ! Et le baba au rhum (à discrétion … ^^) arrive avec le baba d’un côté et la bouteille entière de rhum de l’autre. Au niveau de l’accueil, je pense qu’au dessus, c’est le soleil. Ça sent les produits frais du marché à plein nez, et la cuisine et le service sont au top.

Mon coup de coeur Lyonnais est donc là et il va falloir que je teste rapidement les spécialités du coin. Promis, Marie, c’est toi qui me fera manger mon premier tablier de sapeur 😀

Le Mercière 56 Rue Mercière, 69002 Lyon

Ouvert tous les jours midi et soir.

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de