Ah … Cédric … Ah … La tarte aux pommes … Je suis souvent déçu par les tartes aux pommes. Et puis par les tartes en général. Pour celles aux pommes, on a quand même pris une sacré mauvaise habitude que de saupoudrer à coup de pelleteuse, l’équivalent d’un kilo de cannelle dessus. « Ah bah ça marche bien les pommes et la cannelle … ». Bah ouais, je dis pas le contraire. Mais quand ça devient une tarte à la cannelle avec un peu de pommes, ça commence à sérieusement me déranger. 

Pour le coup, Cédric, il en met pas lui. Il nous fait une tarte au pommes un peu acidulée, avec le citron qui fait vraiment bien ressortir le goût de la tarte en lui donnant du pep’s et quasiment pas de sucre. Le dressage ne sera jamais à la hauteur du maître. Quand j’aurai un peu de temps, j’en referai une vraiment belle, j’enlèverai cette phrase, et toi t’auras rien vu. 

Cette magnifique tarte aux pommes en forme de rose a fait la réputation de Cédric Grolet, qui s’il vous plait a terminé Champion du monde de dessert de restaurant (entre autres…). Si vous passez par Paris, un passage à la boutique du Meurice est nécessaire pour comprendre à quel point cet homme est doué ! Rien de mega compliqué, juste un peu de temps, pour les découpes de pommes et le dressage. Sinon, c’est hyper facile ! (même si on dirait pas)

Je vous partage donc sa recette, issue du livre « Fruits » ! Les proportions sont données pour un cercle de 18 ou 20 cm.

La pâte sucrée :

J’ai déjà dit que j’utilisais sa recette de pâte dans ma tarte au citron (tu suis pas …).

Tu trouveras donc la recette ici (<- clique là). Tu ne paniques pas, tu respires, y a aussi une vidéo, tu vas voir, c’est super simple.

La compote de pommes : 

  • 1 kg de pommes Granny Smith (environ 6)
  • 125 g jus de citron (3-4 citrons en gros)

Le mieux dans cette recette c’est de faire la cuisson des pommes sous vide. Si tu n’as pas de machine, pas de panique. Si tu en as une, ce procédé permet vraiment de cuire les pommes sans qu’elles ne s’oxydent et en gardant tout leur arôme, dans leur eau. Et c’est ce qu’on cherche, un goût de pommes, quand on fait une tarte aux pommes (malin non ?). Je te conseille vraiment d’utiliser les variétés qu’il donne. La Granny a déjà un côté acidulé. Le citron lui ajoute encore du pep’s. Inutile de préciser qu’il faut aussi des bons citrons, car 125g c’est une belle quantité. Si c’est pas de la bonne came, tu risques de faire un peu la grimace en goûtant et ça va te faire tousser … D’ailleurs, pas de panique, elle est forte en citron quand tu goûtes. C’est normal ! Tout va s’équilibrer ! Aie confiance un peu …

Tu épluches et découpes les pommes en tout petits dés. Genre 0,5 cm. C’est un peu de taff. Mais ça va beaucoup plus vite à la cuisson, et ta pomme ne se transforme pas en bouillie. Au fur et à mesure que tu découpes les pommes, plonge les dans un récipient avec le citron.

Si tu as une machine , tu mets ça dans un sac (citron + pommes) et un coup de vide.

Cuisson : 13 min au four vapeur, ou dans une casserole d’eau bouillante.

Si tu n’as pas de machine, tu mets tout simplement les pommes et le jus de citron dans une casserole, ou une poêle, pendant à peu près le même temps, à feu très doux et ta compote va se faire toute seule. Ajoute un demi verre d’eau et ajuste si nécessaire, que ça n’attache pas …

C’est prêt ! Note la maîtrise absolu de ce flou d’arrière plan artistique, qui transformerait presque cette compote en oeuvre d’art …

Débarrasse là dans un récipient et laisse la refroidir. Tu peux souffler dessus si tu veux que ça aille plus vite.

La crème d’amande :

  • 100g de beurre pommade
  • 100g de sucre
  • 100g de poudre d’amande
  • 100g d’oeuf

Il va falloir être précis dans les quantités. Alors pour ne pas te faire chier je te propose de peser 2 oeufs. Tu vas arriver à un résultat approximatif de 107 grammes virgule 12, et tu ajustes toutes tes autres pesées la dessus. Ne me remercie pas, j’ai fait des hautes études en mathématiques.

Pour la crème, c’est tout bête.

Tu prends du beurre pommade (très mou, tu vas donc le sortir une bonne heure à l’avance). Tu le mélanges avec le sucre (le mieux c’est de faire tout ça au robot, avec la « feuille » mais tu peux le faire à la main avec un fouet ou une spatule). Tu ajoutes de la poudre d’amande, ou des amandes entières que tu auras mixées (ça coûte bien moins cher ! laisse des petits morceaux dedans si tu veux, c’est le top !). Et tu finis par les oeufs. Ça doit te faire une pâte un peu granuleuse, mi dure, mi liquide (ouais j’ai décidé d’être au top de la description aujourd’hui). Garde là dans un coin, pour mettre sur la tarte mi cuite plus tard.

La cuisson :

Et bah en fait, plus tard, c’est maintenant (grande phrase de philosophe !).

On part donc de notre fond de tarte.

Oui on voit l’ombre de mon portable, mais je n’avais pas le choix ! (arrête de tout critiquer comme ça)

Pour le rappel des titres, on va faire cuire ce fond de tarte, après un passage au frais de 24h, à 160° pendant 25 minutes. Une fois que les 25 minutes sont passées, on le sort et on applique 1 jaune d’oeuf, qu’on aura mélangé avec l’équivalent d’une cuillère à soupe de crème fraiche liquide. Cela va faire dorer la pâte et la garder croquante. On repart pour 10 min après le coup de pinceau.

Une fois que c’est fait on met dedans la crème d’amande. Il faut qu’elle arrive un peu en dessous du niveau de la mer. Tu ne vas donc pas tout mettre. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut tout bouffer cru à la petite cuillère.

à ce niveau là, en gros …

On la repasse dans le four pendant 10 minutes.

Attention magie de l’article de blog :

Paf c’est cuit ! Tu remarqueras que la pâte est bien colorée. Merci la dorure.

La tarte comme ça, tu peux la garder bien 24h. Donc si ça te chante de faire tout ça la veille et le jour J le dressage, et bah tu peux.

35h, répartition du temps de travail.

Le dressage :

  • 6 pommes royal gala
  • 50 gr de beurre

optionnel :

  • 1l d’eau
  • 100 gr de sucre
  • 2 citrons
  • Remet le four à chauffer à 175°. Partie la plus compliquée, et à la fois pas trop. Il va te falloir une mandoline de compétition réglée sur 1mm. Si tu ne sais pas de quoi je parle, c’est que t’en as pas. Et tu vas te farcir les 6 pommes à trancher régulièrement. Et en ça je te respecte. Sache qu’il y a quand même deux chances sur deux que ton dressage soit super moche. Mais c’est possible de le faire quand même. Si tu utilises une mandoline, fait bien gaffe à tes doigts. Sinon tu pourrais bien ne plus jamais jouer de guitare de ta vie.
  • On lave les pommes et on ne les épluche pas ! Sinon on n’aura jamais l’effet « rose ».
  • Le mieux c’est d’avoir un vide-pomme, puis de couper en deux, puis en lamelles. Comme je vois que pour toi, c’est une phrase un peu trop longue et compliquée, et que t’es en manque d’images, je t’ai fait des photos (splendides, de surcroit).
  • Ça va mieux?
  • Deux solutions. Soit tu les gardes comme ça, tu vas très très très très vite et tu dresses ta tarte dans la foulée. Attention, ça va s’oxyder très vite au contact de l’air ! Je te conseille de la badigeonner avec le beurre, que tu auras fait fondre. Tu auras comme ça des pommes croquantes.
  • Si tu veux un truc plus simple à manger et assurer le coup, tu fais bouillir l’eau avec le sucre, et tu ajoutes le jus des citrons. Ensuite, à chaque fois que tu tranches une pomme, tu plonges les lamelles pendant 30 secondes dans ce mélange tiède. Elle vont se ramollir un peu, et avec le citron et le sucre, elles ne vont pas noircir.
  • Tu étales ta compote comme ceci, en laissant pile la place pour une pomme à plat sur le côté.
  • Le bout des pommes, doit arriver au niveau du bord du cercle ou dépasser seulement de quelques millimètres. Ensuite tu vas alterner comme ça toute la tarte en allant jusqu’en haut. et tu termines par une jolie rose.
  • C’est pas dur, il suffit de superposer 5-6 pommes comme sur la tarte, mais en ligne. Ensuite tu enroules, et ça fait une rose.
  • J’ai récupéré une photo de lui. Enfin de sa tarte, parce que lui, on s’en fout. C’est une basse résolution, mais on voit quand même bien le principe, à la coupe.
  • Passe ta tarte, badigeonnée de beurre fondu (moi, des fois, je m’imagine une piscine de beurre fondu, avec un toboggan … ça doit être trop bien !) et au four pendant 6-7 minutes. PAS PLUS !
  • Et voilà. T’as fini. Bon, tu verras, pour faire un truc chouette, il faut un peu d’essais. Teste un peu l’épaisseur des pommes, il faut que ce soit pas trop épais mais quand même un peu. Cela va beaucoup jouer sur le dressage. Il faut que tes pommes se tiennent, sinon ça ne marchera pas. Mais si elles sont trop dures, ce ne sera pas cool non plus !
  • Amuse toi bien !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de